Greg « Léon » Guillemin

Greg Leon Guillemin 2016 Montreux Jazz Festival
Greg Leon Guillemin © lematin.ch

Portraits d’artistes

Grégoire Guillemin, que l’on surnomme «Léon», refuse de laisser ses passions d’enfant étouffer dans les tiroirs du passé. Quelque part entre les années 30 et le Pop Art, ses dessins réinventent les styles au travers d’expérimentations avec des techniques minimalistes variées. Parmi les meneurs d’un mouvement parfois appelé Geek Art, Léon ne se revendique pas vraiment comme artiste «contemporain», mais plutôt comme Eclectic Graphical Gamer.

Alors que chacun de ses projets a gagné un succès international sur le web et notamment Exercises of Style et Famous Capsules, les séries de Grégoire Secret Life Of Heroes et Pop Icons sont aujourd’hui les plus familières. Elles incarnent son regard espiègle et volontiers voyeur sur la vie jusqu’alors cachée – mais non moins érotique et colorée – des héros les plus chers de notre imaginaire collectif.

A l’occasion de ses 50 ans, toujours friand de donner carte blanche à des artistes, le Montreux Jazz Festival a laissé le soin à Greg Guillemin de transfigurer façon pop les portraits de celles et ceux qui colorent la programmation de cette année jubilé. Une programmation qu’il a décortiqué, retourné, empruntant des chemins détournés. Il s’est mis dans les pas des artistes, s’inspirant de leur histoire, de leur discographie fétiche, d’un détail, d’un moment clé de leur carrière, de leur instrument, vidéos, ou de tout autre élément totem suggérant de manière évidente ou subtile l’identité de chacun de ces artistes.